Frais de livraison inclus au Canada avec une commande de 59 $ et plus*

Aperçu des caractéristiques

La lutéine est l'un des deux caroténoïdes (l'autre est la zéaxanthine) présents dans les yeux, surtout dans la macula et le cristallin, où ils contribuent à l'absorption de la dangereuse lumière bleue, à l'élimination de l'oxygène singulet et à l'inhibition de la peroxydation.

La lutéine semble assurer une bonne protection contre la dégénérescence maculaire. Rappelons que la macula est la partie de la rétine où se fait la mise au foyer de l'image. C'est donc la partie de l'œil chargée de la vision fine. Aujourd'hui, la dégénérescence maculaire constitue, aux États-Unis, la première cause de perte de vision grave. La macula, surtout sa partie centrale (la fovéa) doit sa couleur jaune à sa forte concentration de lutéine. Une carence en lutéine dans le pigment de la macula constituerait un sérieux facteur de risque de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Inversement, la possibilité d'augmenter la concentration de lutéine dans la macula pourrait offrir une bonne protection contre l'apparition de la dégénérescence maculaire. Des suppléments de lutéine ont pu produire une augmentation des concentrations de lutéine dans le sang et dans la macula. Toutefois, on n'a pas encore su établir, de façon scientifique, si les suppléments de lutéine peuvent, dans les faits, prévenir ou traiter cette dégénérescence.

Une étude portant sur un échantillon de 50 000 femmes suivies sur une période de huit ans indique que celles qui ont consommé le plus d'épinards (riches en lutéine) présentent un pourcentage de formation de la cataracte nettement inférieur à celles qui ont pris moins de lutéine. Le médecin chercheur Johanna Seddon a découvert que les personnes qui prennent beaucoup de caroténoïdes, surtout la lutéine et la zéaxanthine, présentent un risque moindre de DMLA.

Par rapport à d'autres Polynésiens, les Fidjiens affichent un taux bien inférieur de cas de cancer du poumon, même si le tabagisme est aussi répandu chez eux que chez les autres insulaires, et pour cause. Les chercheurs ont découvert que les Fidjiens consomment de trois à six fois plus de légumes-feuilles verts, riches en lutéine. Dans le même ordre d'idées, la comparaison des taux de maladie cardiaque à Toulouse, en France, (très faible occurrence) et à Belfast, en Irlande, (occurrence très élevée) révèle que les Toulousains ont une concentration sanguine en lutéine bien supérieure.

Ce produit contient 18 mg de lutéine dans une base d'extrait de myrtille et de multianthocyanidines. On sait que la myrtille renferme des antioxydants qui ont des effets bénéfiques sur le système oculaire et le système cardiovasculaire. Les multianthocyanidines, dérivées du bleuet, de la canneberge, de la baie de sureau, du raisin, de la framboise, de la fraise et de la myrtille, constituent un extrait complexe de flavonoïdes végétaux qui sont de puissants phagocytes de radicaux libres.

Ingrédients

Chaque capsule contient :
Lutéine FloraGLOMD (10 % de lutéine)........................................180 mg
Lutéine (dérivé de souci) (Tagetes erecta) (fleur)............................18 mg
(fournissant 720 mcg de zéaxanthine naturel)
Myrtille (Vaccinium myrtillus) (fruit) extrait 5 : 1............................. 2 mg
Multi-anthocyanidines (Vaccinium macrocarpon, V. corymbosum,
V. myrtillus, Prunus avium
) (fruit).................................................. 2 mg

 

0
Produit ajouté avec succès !