Frais de livraison inclus au Canada avec une commande de 59 $ et plus*

Description du produit 

L'immortalité est un concept aussi vieux que la Graal, un phénomène de l'égo et le sujet préféré de la science fiction et d'Hollywood. La quête de l'immortalité est souvent accompagnée de tragédie, tout comme ce fut le cas pour Juan Ponce De Leon et sa quête pour la légendaire fontaine de jouvence.

Cependant, l'extension de la vie est un but réalisable et un phénomène physiologique prouvé pour diverses organismes à travers plusieurs interventions, tel que l'exposition à certains stress (les radiations ionisées, la chaleur et les choques osmotiques) ou la restriction calorique. Il y a plusieurs façons d'accroître sa durée de vie mais la clé est d'assortir le gain des années avec une augmentation correspondante de la vigueur et de la vitalité. En d'autres mots, ajouter des années à la vie doit être en accord avec ajouter de la vie aux années, c'est à dire d'augmenter les deux à la fois: un maximum de durée de vie et de santé. Ceci peut être évalué en surveillant divers marqueurs de risque pour les maladies tels que l'abaissement du niveau de glucose dans le sang, l'Hb1Ac, l'isoprostane F2, l'oxygène activé et les spécimens nitrogèniques, les marqueurs de lipides, les protéines glyquées et différents marqueurs inflammatoires, comme la protéine C-réactive.

Le processus du vieillissement a été attribué à plusieurs mécanismes incluant: (1) l'augmentation du métabolisme et la production de spécimens d'oxygène activé, (2) la réduction de l'apoptose (ou la mort programmée des cellules), (3) l'augmentation du rapport glucose/insuline et la croissance des molécules signalant le facteur 1 (IGF-1) et imitant l'insuline, (4) la rupture de la voie daf-2, (5) l'effet de longévité des gènes (incluant FOXO, Sir-2, et l'INDY ou I am not dead yet), (6) le ratio NAD + /NADH, et d'autres.

Une diète réduite en calories prolonge la durée de vie et la santé dans une grande variété d'organismes. Il a aussi été démontré que ces diètes retardaient ou réduisaient l'indice de plusieurs maladies associées au vieillissement (incluant le Parkinson et l'Alzheimer).

Grâce aux premières recherches du professeur Leonard P. Guarente (Institute of Technology, du Massachusetts) et David A. Sinclair (Harvard University), les recherches ont révélé que certains gènes de longévité sont activés lors de la restriction calorique. En outre, leur travail a montré que cet effet était évident à n'importe quel âge; en d'autres mots, le prolongement de la vie peut aussi être réalisable chez les personnes appartenant à un groupe d'âge supérieur. Guarente et d'autres chercheurs croient que cet effet peut être relié à un rapport critique des co-enzymes omniprésentes de NAD+ (la forme oxydé de NAD ou le nicotinamide adénine dinucléotide) et de sa forme réduite, le NADH. Le NAD est un co-enzyme dérivé de la niacine qui est présent dans toutes les cellules vivantes et qui est essentiel à la production de l'ATP - la source primaire d'énergie immédiate utilisée par le corps. Des niveaux plus élevés de NAD+ semblent avoir un effet stimulant sur les gènes bénéfiques, alors qu'une concentration élevée de NADH semble inhiber de tels gènes. En effet, un rapport élevé en NAD+/NADH peut prolonger la durée de vie et la santé.

BenaGene est une nouvelle façon d'imiter la restriction calorique (CR mimétique). Il imite les changements dans l'expression de plus de 350 gènes d'une façon similaire à la restriction calorique et donc, peut être considéré comme un véritable composé nutrigénomique. La résultante est étonnante: une augmentation de la durée de vie moyenne et maximale, la réduction du poids et la réduction des niveaux de glucoses observés dans plusieurs espèces animales.

Des essais cliniques chez l'humain ont confirmé une réduction des niveaux de glucose et une amélioration de l'apport cellulaire du glucose sans effets négatifs (donc un agent hypoglycémiant efficace). BenaGene travaille sur une diode biologique et augmente la conversion de NADH en NAD+ tout en engendrant des changements de l'état électrique (la fonction enthalpie libre de Gibbs) et la signalisation essentielle des molécules. BenaGene est le premier nouvel ingrédient naturel au monde. Il est un intermédiaire du cycle de Krebs spécifiquement conçu pour être très stable et biologiquement disponible. Il suffit d'une seule dose par jour pour être efficace et ainsi offrir un prolongement de vie et de santé probable.


 

0
Produit ajouté avec succès !